L’histoire de ce domaine remonte à l’union de deux familles vigneronnes. Fréderic Paul Bott, originaire de Ribeauvillé, est un viticulteur qui puise son expérience d’une longue tradition familiale. Son père, David Gaston Bott, était marchand de vin à Ribeauvillé et son oncle, Frédéric Laurent Bott, propriétaire viticole. Au sein de la famille Geyl, l’amour du vin s’est transmis de génération en génération, ainsi les femmes de cette famille, ont, elles aussi perpetué la tradition familiale à Beblenheim.

L’union de ces deux familles suite à un mariage, créa le domaine aujourd’hui connu sous le nom de Bott-Geyl, situé au cœur de l’Alsace, à Beblenheim en 1926.

Leur travail tout entier tourne autour de la vigne « Tout se passe à la vigne ». Le maintien de l’écosystème biologique à un rôle prépondérant dans leur gestion du domaine, un sol bien entretenu, offre aux vignes toutes les caractéristiques pour produire des raisins de qualités qui respectent la nature. C’est pourquoi ils n’utilisent pas de fongicides ni d’insecticides de synthèse et aucun désherbant, car les produits chimiques anéantissent tout ce que le sol recèle de particulier et altèrent l’activité microbienne en favorisant le tassement du sol.
Ils préconisent :

– L’utilisation de tisanes (prêle, osier, ortie) qui permettent d’accroître l’efficacité des produits et d’imposer une action bénéfique à la vigne.

– L’épandage de compost de bouse Maria Thun* en automne et au printemps améliore et accélère l’humification de la matière organique.

– L’emploi de bouse de corne 500* ou 500P* au printemps appliqué à même le sol permet de le vivifier, de le restructurer et ainsi d’améliorer ses fonctions respiratoires.

– La silice de corne 501* avant fleur, permet d’accroître le travail de photosynthèse et améliorer la maturation des bois.

Leurs jus et vins ne sont ni enzymés, chaptalisés, ou encore collés. Une politique d’intervention minimale dans le processus de transformation du jus de raisin en vin, est pratiquée. La nature conserve sa place au cœur du domaine, de la gestion de la vigne, à la mise en bouteilles. On retrouve jusque dans les bouteilles, le reflet du terroir et du millésime.  La gamme de leur vin s’étend des assemblages, à la pureté des cépages alsaciens, ainsi que six grands crus emblématiques du paysages alsaciens ; Sonnenglanz, Mandelberg, Schoenenbourg , Furstentum, Schlossberg, Sporen.

Pin It on Pinterest

Share This